Be you coaching

La planification : Le secret de la progression

Pour ce 4 ème article j’ai décidé d’aborder un thème crucial de la préparation physique :

La Planification ainsi que sa composante indissociable : l’organisation.

Par préparation physique j’entends ici la vison large, ne se limitant pas uniquement aux sportifs de haut niveau mais à toute personne souhaitant voir des modifications et améliorations de sa condition physique. Que ce soit une perte de poids, un renforcement musculaire, une préparation à une course …….

Beaucoup de personnes connaissent le schéma suivant :

  1. Désir de (re)prise en main
    “Je veux changer”
  2. Mise en place de solutions temporaires
    “Je vais faire ça et ça”
  3. Abandon progressif
    “Je n’ai pas le temps” “il pleut”
  4. Démotivation,
    “Ce n’est vraiment pas fait pour moi”
  5. Baisse de l’estime de soi
    “Je suis vraiment qu’une merde”
  6. Retour au point de départ
    “Au diable le sport et la diète équilibrée”

Peut être un brin caricaturale, cette approche a été vécue par nombres d’entre nous
(je m’insère dans ce groupe ayant déja mis en place des démarches infructueuses par le passé) .

Selon moi la première étape est relativement saine puisqu’elle met en avant un désir d’amélioration de soi.

Elle est même un point central puisque c’est la phase de constat de la situation trop longtemps occultée.
Souvent émergente après un déclic : le chiffre fatidique des 100kgs, la montée d’escalier qui nous fait frôler la crise cardiaque, la cuite de trop…..bref autant de façons de réaliser qu’il faut se prendre en main.

Cette sortie du déni est tellement positive qu’il est dommage que l’entrain qui y succède soit finalement éteint par un problème organisationnel.
Mettre le doigt sur le Fond et échouer à cause de la Forme Quel Dommage !!

Oui parce que c’est bien là qu’est le coeur du problème : La personne fait un travail sur elle même, s’auto-analyse, ne se cache plus derrière des excuses, accepte de reconnaitre que quelque chose ne va pas, souhaite changer et la plupart du temps son enthousiasme originel est freiné par l’absence de planification à long terme et d’organisation à court terme.
L’aide d’un coach prend ici tout son sens, puisqu’il est le guide pour faire face à cette partie bien plus complexe qu’il n’y parait. (Je vous invite à lire mon ancien article De l’intérêt d’un coach pour approfondir la question selon mon approche)

Parce que savoir quoi faire, quand le faire, combien de fois le faire, à quelle intensité, combien de temps récupérer, quand augmenter la charge d’entrainement est loin d’être chose aisée. Cela peut paraitre évident quand on voit une planif déjà élaborée mais partir de la feuille blanche lorsqu’on n’est pas expert est assez complexe

Planifier c’est doser l’effort, le faire évoluer progressivement et surtout le faire durer. L’erreur du sédentaire qui se prend en main est de vouloir trop en faire au début, le conduisant à un épuisement rapide et une démoralisation certaine.
On a coutume de dire que le hasard fait bien les choses mais ici ce n’est pas le cas, bien au contraire, il n’y a aucune place pour le hasard dans la préparation physique :
Il y a de l’envie, des connaissances, de l’organisation, de la sueur…

Donc planifier son année, ses prochains mois, sa semaine, sa journée, son prochain repas est la clef d’une transformation réussie.

L’aide d’un professionnel peut être un plus dans l’accompagnement de cette phase.

De plus la relation qui unit une personne à un professionnel dans sa démarche de changement l’implique beaucoup plus car il y a un investissement financier et un engagement moral qui incite à
rester sur la “voie” que l’on a décidé de prendre.

“J’ai payé j’y vais”
“Mon coach m’attend à 18 h je peux pas faire péter la séance même s’il pleut ”
“Lundi je dois faire le point avec lui alors je vais éviter cette deuxième part de gâteau”

En conclusion n’oubliez pas que le plus gros du travail est fait car il consiste en cette prise de conscience que les choses doivent changer. J’ai tendance à dire à mes élèves que :
“Le plus dur dans le sport ce n’est pas d’en faire mais c’est d’y aller”
Alors il serait dommage de gâcher cette envie d’amélioration par l’absence de guide organisationnel,
Alors quand vous serez prêts appelez un coach et gardez des plages de votre planning pour vous et seulement vous!